http://www.wie.sirhair.com/vision/kak-vivesti-morfin-iz-organizma.html Partie du manuscrit MS KK5012 traitant de la hache noble
Transcription par Dierk Hagedorn ( http://www.hammaborg.de/en/fechtbuecher/index.php )
Traduction par Steve Planchin

Folio Translation Traduction
62r
Pas d’image
Merck das ist auch ein leer wie du mit kemphlicher wer solt wartten mordt agst vnd hellebartten das ist auch zu dem kampff gericht schleg stöß ringen macht zu° nicht
~
Das ist auch der text

Retiens, ceci est aussi une leçon comment tu dois attendre avec une défense armée, [à savoir] [la] hache d’arme et [l’] hallebarde.

Ceci relève aussi du combat judiciaire : [les], coups, [les]estocs [et la] lutte [qui] réduit à néant]2.

~

Ceci est aussi le texte.

1 « la hache meurtrière » est une traduction plus littérale, mais « mordt agst » fait généralement référence à une hache d’arme.

2 traduction à revoir ! La forme est délicate à cerner. Une autre traduction pourrait convenir : « Le fait de lutter avec les coups et les estocs réduit à néant ».

62v
Merck hastu ein mordtagst oder hellebarten in der hand vnd er auch ein so halt sy vor dir zwergß uff dinen beinen das der linck fuß vor stee vnd der spicz yn das gesicht [»yn das gesicht« ist oberhalb der Zeile nachgetragen.] schlecht er den uff dich von oben oder furt ein stich so var mit diner versaczüng vnd arbeit auch als du wol weist mit dem hudß end

Retiens, [si] tu as as une hache d’arme ou une hallebarde dans la main et lui aussi [en a] une, alors tient la devant toi en travers de ta jambe dont le pied gauche attend devant, et la pointe au visage1.

[S’] il frappe ensuite vers toi d’en haut ou [s’il] conduit un estoc, alors déplace toi avec ton déplacement2 .

Et travaille aussi comme tu sais bien [le faire] avec l’extrémité ferrée3.

1 « au visage » est portée au-dessus de la ligne

2 la langue germanique est assez friande de pléonasmes.

3 der hut(?) : le chapeau. Il s’agit probablement du sabot, voire de l’ergot métallique, présent à l’extrémité inférieure de la hache. Le mot est traduit avec beaucoup de recul par « ferrée » à défaut de le traduire par la « douille » qui semble le mieux correspondre au sens. Il s’agit sans nul doute de la partie inférieure de la hache se prolongeant par un sabot et un ergot métallique.

63r
Aber ein stück schlecht er dir hoch zu° dem koph so far hoch uff gewapnet vnd versecz ym dem schlag wil er ansich ryssen den schlag oder spycz solt ym in das gesicht wÿssen mag dir das nit gelingen so vnder lauff ÿn recht mit ringen

Une nouvelle pièce : il frappe le haut vers la tête, alors monte haut1 avec la main [en position] armée2 et pare lui le coup.

[S’] il veux tirer fort3 vers lui, il faut que tu saches4 lui porter le coup ou l’estoc au visage.

[Si] tu ne peut pas le5 réussir, alors marche [rapidement] par dessous lui adroitement en luttant.

1 fahren hoch : monter haut, élever

2 « uff gewapnet » fait référence à une position haute en demi-épée ou en demi-messer ou une main est sur la lame de l’arme, elle est souvent traduite par « main armée ».

3 reißen : arracher, tirer fort

4 « solt wÿssen » : il faut que tu saches pousser

5 « le », au sens de « la technique »

63v
Aber ein stück steestu indem vndern stand vnd er in dem obern vnd furt ein geschwinden streich uff dich so drÿtt mit dinem rechten fuß für vnd mit dem hindern ortth lauff ÿm von vnden uff vnd verfach den schlag wind ym das platt diner hellenbarten fornen and den hals vnd wurff ÿn uber das linck bein vnd arbeit ym nach dem gesicht das ist ein endt stück Une nouvelle pièce : [si] tu attend en garde basse et lui en garde haute et [s’] il conduit un coup rapide vers toi, alors avance-toi1 avec ton pied droit et avec la pointe arrière2 marche lui [rapidement] par dessous et dévie3 le coup.Tourne lui le plat [de] ta hallebarde en avant vers le cou et projette le par dessus la jambe gauche et travail le vers le visage. Ceci est une pièce finale.

1 « drÿtt für » : avances-toi (forme à l’impératif)

2 il s’agit de la pointe qui est le plus en arrière lors de l’action

3 « verfach » vient probablement de « Verfälschen » (déformer), cependant d’autre mot assez proche pourraient se rapprocher tels « entfachen » (déclencher, décocher ), « Verfechten » (défendre). Il a donc été choisi d’employer un synonyme suffisamment neutre pour convenir au flou de ce passage (s’agit-t-il de bloquer le coup, ou juste après l’avoir bloqué de le laisser glisser le long de la hache au cours du déplacement ).

 

64r
Merck das stück ist schlecht und gerecht hastü ein hellenbarten vnd er einen vnd stet gegen dir mit gezogner wer vnd wil uff dich schlagen so ste geschmügt mit diner hellenbarten an dem lyb er schlach oben oder vnden so versecz ym den schlag vnd uber wurff ym sin hellenbarten hinweg mit der din oder stich ym nach dem gesicht das ist güt

Retiens, cette pièce est basique et correcte. [Si] tu tiens une hallebarde et lui aussi et [s’] il se tient contre toi avec l’arme tirée11 et [s’] il veut te frapper alors attend avec ta hallebarde plaquée2 contre ton corps.

[S’] il frappe en haut ou en bas alors pars lui le coup et projète le par dessus sa hallebarde3 avec la tienne, ou estoque le au visage. ceci est bon.

1 ou dégainée

2 Geschmügt : associé à « hellenbarten », ce mot signifie : plaqué ou collé contre quelquechose

3 peut également être traduit par « projeter sa hallebarde au loin » c’est à dire « chasser sa hallebarde au loin »

64v
Aber ein stück wil er dich werffen uber den lincken füß vnd hãt dir die strytt agst anden hals geleit so far ym hinder sin ellebogen mit diner hellenbarten das das vnder end uber sich küm vnd stoß ym oben von dir so werstu ym den wurff Une nouvelle pièce, [s’] il veut te projeter par dessus le pied gauche et [qu’] il t’a mené la hache de combat1 vers le cou alors déplace lui derrière son coude avec ta hallebarde de telle sorte que l’extrémité du dessous2 vienne au dessus, et pousse le au dessus de toi. Alors tu contres la projection. 

1 « der strett : la dispute, la rixe ». Le terme « strytt agst » semble convenir à un modèle de hache moins dangeureuse que la « mord agst » (hache meutrière). Il peut s’agir de la guisarme présente sur l’image.

2 qui était dessous

65r
Merck das ist der besten stück eins sunder mit den hellenbarten wen ir beid gegen einander stond vnd keiner wil vor schlagen so fach an mit eim grossen streich geet er dan uff mit der vorsaczung so ve~zugk den streich vnd stoß ym zu° dem lyb oder gesicht das kan er nit wol brechen vnd ist güt

Retiens, ceci est la meilleur pièce parmi les autres, avec une hallebarde.

Si vous vous tenez [tous] les deux opposés et que personne ne veut frapper le premier, alors attise [le]1 avec un gros coup, il va [réagir]2 alors en avant avec le déplacement.

Alors change le coup et pousse3 le dans le corps ou le visage. Il ne peut pas briser correctement et [ceci] est bon.

 

1 « anfachen » : attiser ou encore « fachen » : attraper, piéger (voire feinter). La phrase peut également être traduite par alors feinte [le] avec un gros coup » ou même par « alors prépare un gros coup » comme le propose Hugh Knight.

2 [réagir] n’est pas manquant dans le texte, il est ajouté afin de rendre son sens général à la phrase.

3 au sens de « estoque le » ou « pousse lui la pointe dans le corps »