La hache noble tirée du manuscrit de Talhoffer de 1467 (Cod. Icon. 394 a)

Traduction par Steve Planchin, revue par Philippe Errard.

Les images sont des low-scans du manuscrit « Cod Icon 394 a » propriété de la Bibliothèque d’État de Bavière (Bayerische Staatsbibliothek) , qu’il est possible de consulter à partir du lien suivant : http://dfg-viewer.de/show/?set[mets]=http%3A%2F%2Fdaten.digitale-sammlungen.de%2F~db%2Fmets%2Fbsb00020451_mets.xml

 Note au sujet de la traduction :
Outre l’orthographe changeant de Talhoffer, il existe dans le texte d’origine de nombreuses ellipses de mots. Volontaires ou non, ces manquements correspondent le plus souvent à des verbes ou à leur sujet. Dans un souci d’éclaircir la traduction, des parenthèses serviront à compléter les phrases suspectes.

Version téléchargeable : Talhoffer 1467

Folio Translation Traduction
Planche 79 Das erst andinden mit der axst. Le premier engagement à la hache.
Planche 80 Uß dem anbinden Hat er In werlouß gemacht. Après l’engagement il l’a fait perdre.
Planche 81 Der will fry schlahen.

Der will In hinder binder und In werlouß machen und sin schlag hinweg helffen.
Il veut donner un coup libre

Il veut l’engager derrière et (veut) le faire perdre et (veut) aider son coup (le coup adverse) à s’éloigner.
Planche 82 Hie hat er dem schlag hinweg geholffen, und ist das stuch volbrautch. Ici, il a aidé le coup à s’éloigner et la pièce est accomplie.
Planche 83 Der erlogen straich versetzet und darus geryssen. Le faux coup est paré, et à partir de là (celui-ci est) entraîné.
Planche 84 Als sie baid geschlagen hand von tach uß dem anbinden so felt er Im umb den Hals und ryßt In. Version 1 :
Lorsque les deux mains sont frappées d’en haut à partir de l’engagement, ainsi il lui tombe autour du coup et l’entraine.Version 2 : où « hand » est lu comme le verbe « haben » ( « als sie baide geschlagen haben »), ce qui donne :
Lorsque les deux ont frappé d’en haut à partir de l’engagement, alors il lui tombe autour du cou et l’entraîne.
Planche 85 In dem Ryßen dritt der hinach und ergrifft In by dem Hals, und wurfft In über die Hüfften. Dans l’entraînement, il fait un pas contre (l’adversaire) et l’attrape autour du cou, puis le jette par-dessus la hanche.
Planche 86 Uß dem anbinden sint sie zu Ringen komen und hat In uß dem buben wurff geworffen. Après l’engagement, ils sont venus en lutte et il l’a jeté par le coup du gamin.
Planche 87 Uß dem fryen schlag und anbinden hat er In übergriffen, und will In werffen. Après le coup libre et l’engagement, il l’a saisi par-dessus et veut le jeter.
Planche 88 Der hat geslagen.

Hie versetzt der mit dem schafft und will arbeiten.
Celui-ci a frappé

Ici, il le pare avec le manche et veut travailler.
Planche 89 Hie ist er furtreten und das stuck volbracht. Ici, il s’est avancé d’un pas et accompli la pièce.
Planche 90 Der hat geschlagen dem nach den füßen.

Der hat den schlag versetzt und will wyter arbaiten.
Il a frappé vers ses pied

Il a paré le coup et veut de nouveau travailler.
Planche 91 Uß der versatzung schlecht er In an Hals und will Ryßen. Après la parade, il le frappe au cou et veut (l’) entraîner.
Planche 92 Hie hat der den stich versetzt und schlecht In umb den Hals und will ryßen.

Der hat gestochen.
Ici, il a paré l’estoc et le frappe autour du cou et veut (l’) entraîner

Il a piqué.
Planche 93 Hie macht der den bruch und ryßen sie sich umb die agst. Version 1 :
Ici, il fait la rupture et ils se tirent fortement autour de la hache.Version 2 :
Ici, il fait la rupture et ils tirent (chacun) fortement la hache (à soi).
Planche 94 Da ist das stuck volbracht und würfft In über den schenckel. Là, la pièce est finalisée et il le jette par-dessus la cuisse.
Planche 95 Uß den anbinden felt er Im mit der agst hinder den Elbogen und schubt In hinweg. Après l’engagement, il lui tombe avec la hache derrière le coude et le pousse au loin.
Planche 96 Da lat er sieh gar umb kern und macht den bruch uber das vorgenant stuck. Là, il l’a complètement retournée et fait la rupture de la pièce nommée avant.
Planche 97 Aber ain anlasz.

Hie will der den nöten mit stichen und schlahen.
Une nouvelle manœuvre

Ici, il veut le contraindre par (les) estocs et (les) coups.
Planche 98 Hie hat der den stich versetzt und will ryßen. Ici, il a paré l’estoc et veut (l’) entraîner.
Planche 99 Ain Hinderbinden. Un liage arrière.
Planche 100 Der wartet des schlags von Tach.

Der wyl mit macht Schlahen.
Celui-ci attend les coups d’en haut – Celui-ci veut frapper avec force.
Planche 101 Hie hat der den schlag versetzt und stotzt In von Im.

Der hat mir Tschwecht In Sterck geben und mich von Im gestossen.
Ici, il a paré le coup et le pousse (loin) de lui – Celui-ci m’a donné la faiblesse dans la force et m'(a) poussé (loin) de lui.NB :
Plusieurs interprétations sont possibles au niveau du « Der hat mir Tschwecht In Sterck geben” :
soit « il me repousse en opposant sont fort à mon faible » soit à l’inverse « il cède à ma force puis me repousse » (plus probable)
Planche 102 Hie bin ich von mynem vortail komen.

Als er In gestossen hatt so schlecht er Im die agst an Halsz und würfft In an den Rucken.
Ici j’ai perdu mon avantage

Lorsqu’il l’a poussé, il le frappe avec la hache au cou et le jette sur le dos.
Planche 103 Hie machet er ain enstuck mit Im und Sticht In zu tod. Ici, il fait une pièce finale avec lui et il le pique jusqu’à la mort.

 

Suite – Interprétation